Le paysage est en danger!
Mettons un terme au bétonnage de nos meilleurs sols.

Pourquoi il faut agir maintenant

%

des surfaces construites se situent en-dehors de la zone à bâtir

%

des corridors faunistiques sont perturbés par des voies de transport

bâtiments se situent hors zone à bâtir

L’équivalent de 18’600 terrains de foot a été bétonné en dehors de la zone à bâtir depuis 1998

Interview avec Silva Semadeni

Le paysage, une ressource pour l'âme   "La construction de nouveaux bâtiments dans la zone agricole, donc hors zone à bâtir, est un grand problème qui perturbe et détruit le paysage". Silva Semadeni, ancienne conseillère nationale et présidente de Pro natura...

Améliorations décisives pour la protection du paysage

Décisions de la Commission du Conseil des Etats concernant la deuxième étape de la révision de la loi sur l'aménagement du territoire (LAT2)La Commission de l'environnement du Conseil des Etats (CEATE-E) a adopté mercredi le projet de révision de la loi sur...

Interview Anne DuPasquier

Experte en développement durable, Anne DuPasquier s’engage pour la protection des paysages. Nous l’avons rencontrée pour comprendre l’évolution des paysages suisses et ce qu’est un paysage durable.  Anne DuPasquier, experte du développement durable et membre du comité...

Troisième assemblée ordinaire des délégué.e.s de l’association de soutien

Le 22 mars 2022 a eu lieu la troisième assemblée ordinaire des délégué.e.s de l’association de soutien «Pour la nature, le paysage et le patrimoine bâti».

La protection du paysage, une question de bord politique? Interview avec Kurt Fluri, conseiller national PLR

Pour Kurt Fluri, Conseiller national PLR et membre du comité d’initiative de l’Initiative paysage, «la protection du paysage et de la nature sont aussi des objectifs pour les libéraux, puisqu’il s’agit d’objectifs durables».

Le contre-projet à l’Initiative paysage manque de garanties de mise en œuvre et d’instruments adéquats

Le contre-projet à l’initiative paysage sera bientôt au centre des débats parlementaires. De l’avis des organisations de protection de la nature, du paysage et du patrimoine, ce projet élaboré par une commission du Conseil des Etats est tout sauf ambitieux.

La réponse à la question « qu’est-ce qui est construit et comment ? » est décisive pour la qualité de vie. Interview avec Michael Töngi.

Conseiller national et président de la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national, MIchael Töngi livre son analyse de l’évolution des paysages suisses.

Un contre-projet qui manque d’ambitions

Pour l’association de soutien à l’Initiative paysage , le contre-projet indirect, dont la consultation arrive à terme le 13 septembre, est insuffisant et les mesures proposées ne permettent pas d’en finir avec le bétonnage des paysages et l’imperméabilisation des sols.

Une initiative pour protéger notre paysage

À l’heure où les espaces sauvages, les paysages et le patrimoine bâti subissent de manière croissante la pression des activités humaines et la frénésie de bétonnage qui les accompagnent, l’Initiative paysage appelle à changer de paradigme.

Désormais, c’est au Parlement de faire son travail!

L‘Initiative paysage se réjouit que le Conseil fédéral, dans son message publié aujourd’hui, réaffirme son soutien aux objectifs de l’initiative.

L’Initiative paysage est une réaction au démantèlement progressif de la législation sur la protection de la nature et du paysage.

Pour mettre fin au boom de la construction en-dehors des zones à bâtir, l’association «Pour la nature, le paysage et le patrimoine bâti» a lancé l’Initiative paysage en mars 2019. L’association est composée de Pro Natura, BirdLife Suisse, Patrimoine Suisse, la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage, casafair et l’ATE Association transports et environnement.

Simultanément, l’association a lancé l’Initiative biodiversitét.

Où le bétonnage des paysages progresse inexorablement

Près de 40 % des surfaces construites en Suisse le sont là où elles ne devraient pas: hors de la zone à bâtir. La tendance est à la hausse et les exceptions sont pratiquement devenues la règle.
Les paires d’images montrent les profondes transformations subies par les paysages. Déplacez le curseur pour faire apparaître l’avant/après!

Témoignages

«C’est incroyable, des flots de machines de chantier arrivent dans des régions dans lesquelles les constructions sont interdites. Elles détruisent les perles du paysage suisse, ainsi que les habitats d’animaux et de plantes.»

Roman Hapka

Directeur suppléant de la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage, responsable romand

«Il faut stopper le bétonnage pour assurer des ressources suffisantes pour la biodiversité, maintenir des sols productifs et préserver la beauté de nos paysages.»

Isabelle Pasquier-Eichenberger

Conseillère nationale et membre du comité de l’Initiative des Alpes

«La dispersion des constructions est le problème central de l’aménagement du territoire. En effet, presque 40% de toutes les surfaces d’habitat et d’infrastructures se trouvent hors de la zone à bâtir, alors que le droit n’y autorise la construction que de manière exceptionnelle. En pratique, l’exception devient curieusement la règle. L’Initiative paysage propose simplement de remettre les pendules à l’heure du droit.»

Alexandre Flückiger

Professeur de droit public à la Faculté de droit de l’Université de Genève

Soutenez l'initiative

Soutenez l’initiative avec un don!

Abonnez-vous à la newsletter

Restez informé grâce à notre Newsletter.

Partagez du contenu

Sensibilisez votre entourage à l’Initiative paysage en partageant nos contenus sur vos réseaux sociaux.

           

Copy link