FAQ

Vous demandez – nous répondons

Que veut l’Initiative paysage?

Nous voulons stopper le boom de la construction hors des zones à bâtir et assurer la conservation de biotopes pour les humains, les animaux et les plantes.

Pourquoi l’Initiative paysage est-elle nécessaire?

Hors des villes, des villages et des agglomérations se trouvent des espaces libres, ouverts: des champs, de la nature, des forêts ; ce qu’on appelle des zones non constructibles en jargon spécialisé. Pourtant, c’est précisément là qu’a lieu un véritable boom de la construction. D’anciens bâtiments sont détournés de leur but premier, des granges et des étables se transforment en maisons de vacances, de nouveaux grands bâtiments destinés à l’agriculture industrielle ou au tourisme enlaidissent le paysage. Tout ceci nécessite de nouvelles infrastructures comme des routes d’accès. Ces constructions hors zone à bâtir dénaturent nos paysages, elles morcèlent et réduisent les habitats des animaux et des plantes sauvages. Les humains trouvent de moins en moins d’espaces de détente.

Quels seront les impacts concrets de l’Initiative paysage?

L’Initiative paysage

    • freine le boom de la construction et le mitage en zone non constructible,
    • soumet la construction hors zones à bâtir à des règles claires,
    • garantit des surfaces proches de l’état naturel aux animaux et aux plantes ainsi que les terres cultivées nécessaires pour la production alimentaire autochtone.

Une initiative pour le paysage a déjà été lancée en 2007. Nous avons voté sur la révision de la Loi sur l’aménagement du territoire en 2013, et sur l’initiative contre le mitage en 2019. Pourquoi une nouvelle initiative maintenant ?

La nouvelle Initiative paysage entend apporter une réponse à la problématique des constructions hors zones à bâtir. Les dernières initiatives se sont concentrées sur la problématique des constructions à l’intérieur des zones à bâtir.

Quelles seront les conséquences de l’Initiative paysage sur le développement des énergies renouvelables?

L’Initiative paysage, qui inscrit dans la Constitution la restriction des constructions et des installations hors zones à bâtir, ne change rien à la situation juridique actuelle: les permis de construction d’infrastructures pour la production et le transport d’énergies renouvelables (hydraulique, éolien, solaire, biomasse et géothermie) restent liés aux principes inscrits dans la loi sur l’énergie et sur l’aménagement du territoire (LAT) tels la pesée des intérêts et l’implantation imposée par la destination.

L’objectif de l’initiative est de fixer des limites à la surconstruction progressive hors zone à bâtir avec des bâtiments inutiles dont la fonction n’est pas liée à l’endroit précis. Des installations liées au site dans l’intérêt supérieur, telles que les installations énergétiques, de transport et de génie hydraulique, sont bien entendu exclues. Les grandes installations nécessitent déjà aujourd’hui une planification. Avec l’acceptation de l’Initiative paysage, la législation actuelle reste valable pour ces cas.

Faire un don

La phase parlementaire est essentielle pour le succès de l’initiative. Vous pouvez soutenir l’Initiative paysage en faisant un don.

Copy link
Powered by Social Snap